Tél. : 06 78 26 04 33 Email: contact@nutriads.com

Mes dernières recettes

  • 3

    Banana Bread vegan fraises

    Le banana bread c'est un incontournable! C'est vraiment la recette dont j'use et abuse lorsque j'ai des bananes trop mûres à faire passer. Mais pourquoi se limiter aux bananes? Dans un esprit anti-gaspillage alimentaire, j'aime y ajouter d'autres morceaux de fruits. Et là par exemple j'avais des fraises trop mûres elles aussi. On le sait, l'alliance fraise-banane fonctionne très bien et je vous le confirme de nouveau avec ce banana très fruité! Les fraises révèlent une toute autre saveur lors de la cuisson. J'adapte ensuite toujours ma recette en fonction de ce que j'ai dans les placards: Il s'agit d'un gâteau sans sucre raffiné, j'ai utilisé ici du sirop d'érable mais que vous pouvez remplacer par un sirop de dattes par ex ou ne pas mettre de sucrant du tout! C'est aussi une version sans matières grasses, juste de la purée d'oléagineux. En général dans le banana on rajoute du beurre de cacahuète mais en l'occurence avec la présence des fraises j'ai préféré opter pour de la purée d'amande. Idem pour la farine, je fais souvent des mélanges! Petit épeautre et sarrasin c'est pas mal. Vous allez voir c'est rapide à faire! On mixe les ingrédients liquides ensembles, on prépare les produits secs de l'autre, puis on mélange le tout! On enfourne et C'est rapidement prêt pour un gouter. Mais ce que je préfère c'est encore le lendemain! Au petit déjeuner, le trancher et le passer au grille-pain puis lui tartiner une cuillère de purée de noisette (ou autre! et pourquoi pas de pâte à tartiner!). C'est assez divin tout juste tiède! ça plait beaucoup aux enfants. Aller on y va!!


    60 min

    Facile


  • 0

    Houmous de févettes et dips de chou-fleur rôti

    Vous connaissez les févettes? C'est un légume préhistorique!! ça va plaire aux amateurs de "régime paléo" Ah ben mince non ils bannissent les légumineuses...C'est balot! Parce que les hommes préhistoriques eux et bien il paraît qu'ils aimaient beaucoup les fèves sauvages. A priori ils avaient même compris qu'en les faisant sécher elles pouvaient leur permettre de survivre à la morte saison. Bref, les févettes il s'agit tout simplement de fèves sèches et décortiquées vendues à notre époque moderne dans le même rayon que celui des pois chiches! Au printemps on aime bien la fève fraiche et consommée parfois crue mais finalité elle s'apprécie tout au long de l'année grâce à sa forme sèche et cuite. Evidemment elle est bonne pour la santé (protéines, vitamines, fibres) et économique! On peut l'utiliser sous différentes formes, et bien souvent elle sert de bases à des préparations de types potages, sauces, tartinades, galettes, falafels, boulettes et compagnie... En somme, on l'utilise comme le pois chiche. D'ailleurs c'est en houmous que je la propose ici! Armée de mon fidèle blender, s'agit ni plus ni moins que de la recette classique de houmous dans laquelle j'ai subtitué le pois contre la fève. J'ai aussi supprimé la traditionnelle purée de sésame (tahini). Je trouve que les fèves ont une légère amertume que je n'ai pas voulu accentuer. Libre à vous de la mettre ou pas. Et pour accompagner ce "mezze" et bien je vous propose des petits dips de chou-fleur rôti! Et vous allez voir que les deux réunis font plutôt bon ménage. Bon dommage pour nos ancêtres à priori le chou-fleur ne s'est fait connaitre qu'à l'antiquité...ils n'auront pas pu apprécier cette alliance magnifique! Les adeptes paleo non plus d'ailleurs.


    45 min

    Facile


  • 1

    Donuts vegan tout simples (à l’huile ou au four)

    Il y a des journées mondiales pour tout...même pour les « doughnuts ». Et c'est le 1er juin qu'on fête ces douceurs très appréciées outre-atlantiques! Ces pâtes (dougt) de noix (nuts) sont apparues lors de la 1ère guerre mondiale. Pourquoi de noix? parce qu'à l'origine, il s'agissait d'un beignet rond avec une noisette en son centre...jusqu'à ce que la mère d'un marin trouvant que la cuisson n'était pas uniforme ne décide de le perforer. Adieu la noisette et bonjour le donut! Histoire vraie ou pas..en attendant ce beignet continue de connaître le succès, au point donc de lui dédier SA journée. Alors évidemment avec lui, il est plus question de plaisir que de notion healthy, mais il serait bien triste de ne pas s'accorder cette fantaisie. Mais si vraiment la friture ne vous convient pas, vous pouvez les cuire au four. Le résultat sera un peu différent, mais tout aussi sympathique. Je vous en propose une version végétale (sans beurre, sans lait) et dont la pâte aérienne reste moelleuse à coeur. Pour la cuisson classique, l'astuce réside dans le fait que le bain d'huile soit suffisamment chaud pour saisir la pâte à l'extérieur (190°C). Formant une croute empêchant l'huile de pénétrer à coeur. La chaleur permettant ensuite au beignet de gonfler. Après cuisson, libre à vous de leur offrir un glaçage au sucre glace, au chocolat ou bien juste un peu de sucre cristal. C'est ainsi que je les préfère: saupoudrés d'un mélange de sucre blond et de cannelle! Selon la taille de votre emporte-pièce vous pouvez réaliser une bonne quinzaine de donuts.


    150 min

    Facile


  • 5

    Gaufres à la carottes vegan

    Voici des gaufres salées à la carotte pour égayer les assiettes et apporter de la couleur! On pourrait tout à fait les décliner en version sucrée: on switche le cumin contre de la cannelle et on y ajoute un sucrant au choix: du sirop d'érable par exemple! Mais si j'aime la version salée c'est parce que je peux les décliner en version apéritive ou en version repas complet. Elles font office de "trempette" dans des sauces estivales par exemple, en les découpant en bâtonnets. Cela change des gressins et c'est mieux que les chips. Sympa pour des apéritifs entre amis. Mais ce que je préfère c'est encore la gaufre-repas! Comme on mange des crêpes salées avec des garnitures et bien là c'est une gaufre que je trouve visuellement plus sympathique. On peut s'en donner à coeur joie pour agrémenter de crudités à base de fruits et légumes (le mélange sucré-salé, c'est très sympathique aux beaux jours). Vous pouvez les préparer à l'avance et au moment de servir ma petites astuce pour leur redonner du croustillant, c'est de les passer au grille-pain. Rapide et efficace, il ne reste plus qu'à agrémenter. Par exemple de la salade, des morceaux de fraises fraîches, des myrtilles, des radis, des olives vertes, des graines et une tartinade ou du houmous. C'est frais et plutôt léger à manger. Pour la pâte je choisis de mélanger farine de petit épeautre et sarrasin mais vous pourriez troquer contre de la farine de riz pour les versions sans gluten. Je trouve que le sarrasin apporte une petite saveur noisette agréable sur les versions salées. Enfin dernière astuce: elles se congèlent très bien! Lorsque vous prévoyez une tournée, doublez les quantités et congelez la moitié. Vous serez ravis de pouvoir les sortir le jours de flemme ou d'apéritifs improvisés! Mais finalement ce sont aussi des encas salés qui peuvent faire office de gouter...il n' y a pas d'heure pour en manger! C'est comme on aime.


    20 min

    Facile


  • 2

    Sirop d’Epicéa

    Le printemps est véritablement une saison propice à faire de belles découvertes culinaires. Et quitte à s'aventurer, autant le faire avec ce que nous offre la nature. En cette période de confinement il va falloir se contenter de peu, soit le jardin, soit la proximité la plus proche. Mais ouvrez l'oeil, il y a de quoi parfois faire de jolies cueillettes: Un pissenlit? voici de quoi faire un "miel" original Du thym en fleur? voilà de quoi faire une subtile gelée Des bourgeons d'épicéa? voilà de quoi faire un sirop! Et c'est avec ce sirop aromatique que nous allons nous aventurer. Vous pourrez le boire en le diluant dans de l'eau comme tous bons sirop mais il vous permettra aussi de parfumer vos yaourts, vos granolas du petit déjeuner, vos salades de fruits...ou même tout seul sur un morceau de pain grillé, c'est divin! Il faut déjà partir en quête d'un épicéa! Car des pins il en existe de différentes variétés. Nous cherchons donc un joli de sapin de Noël qui aurait été replanté (et c'est là que vous regretterez de prendre des sapins coupés si tel est le cas!) En cette période, il bourgeonne! Facile à voir, il donne des petites éclosions d'un vert clair, à la texture très tendre et particulièrement aromatiques. Avec ces jeunes pousses, que vous pouvez consommer crues (en salade, c'est un peu amer) ou cuites (elles perdent alors un peu de parfum) nous allons réaliser notre fameux sirop. Je confectionne un sirop tout simple mais avec de l'alcool (alcool de vie ou du rhum par ex) et de la glycérine végétale vous pouvez vous aventurer à tenter de faire un macérât! On parle alors de gemmothérapie (soigner par les bourgeons) ce qui n'est pas scientifiquement reconnu, mais nous ne pouvons nier que le pin présente des bienfaits respiratoires. Nous pouvons néanmoins profiter des arômes et de quelques principes actifs qui auront diffusés dans une décoction que nous réduirons ensuite sous forme de sirop en lui ajoutant du sucre. Dernier conseil: soyez un cueilleur respectueux! Il ne s'agit pas de dénuder un arbre complètement. Et sachez aussi que selon les régions, la récolte peut être réglementée.


    320 min

    Facile


  • 10

    Mikadoux

    Vous ne le saviez peut-être pas, mais à l'origine ces longs et fins biscuits, les fameux Mikado sont Japonais! Au pays du soleil levant il se nomme Pocky. Nous les avons rapatriés en France en transformant le nom pour faire référence au jeu du même nom. L'enrobage chocolat est un système breveté afin qu'il soit uniforme et peu de personnes en connaissent les rouages. J'ai eu visité l'usine (au début de ma carrière de diététicienne je travaillais pour le compte d'un grand groupe alimentaire) mais sur la chaîne, le processus était caché. Les biscuits rentraient "nus" pour ressortir habillés de chocolat. Cela ne va pas nous empêcher de tenter l'aventure de les réaliser "maison" et en version végétale. D'autant qu'en ce moment nous avons le temps de faire des tests...et si l'enrobage n'est pas uniforme et bien cela nous fera plus de chocolat! D'où ce joli nom que je leur ai attribué: les mikadoux (quelques grammes de douceur dans ce monde de brutes) Cet enrobage d'ailleurs vous pouvez ne pas le faire, les biscuits sont tout aussi bons. Vous pouvez les croquer natures ou bien pour les tremper dans de la confiture ou encore faire un glaçage au sucre glace et jus de citron. Avec quelques gouttes de colorants cela donne des bâtonnets colorés pour les gouters d'anniversaire par ex. Non, non je n'ai pas beaucoup cotoyé les services marketing de la dite marque!héhé Enfin, juste assez pour vous dire que les biscuits sont clairement positionnés comme de la gourmandise d'impulsion et que leurs quelques grammes de finesse sont d'une grande irrésistibilité.


    32 min

    Facile


  • 10

    Biscuits granola de la pénurie

    Ce confinement m’inspire! Du moins sur le nom de mes recettes, car dans les faits, je n’ai pas attendu d’être bloquée à la maison pour m’atteler aux fourneaux! Par contre ce qui a changé, c’est de cuisiner à plusieurs mains. Cela fait 4 semaines que mes enfants et moi nous patouillons, nous pâtissons, nous cuisinons... Si cela n’a l’air de rien, en réalité c’est beaucoup: Déjà les enfants y prennent du plaisir, mais aussi ils se construisent des souvenirs, de jolis souvenirs au milieu de ce chaos! Hier mon fils m’a dit, alors que je lui apprenais à façonner des gnocchis, je pourrais apprendre à mes enfants plus tard! Mais par contre il faudra que tu me laisses la recette exacte! Voilà, il est aussi question de transmission...touchée! Et je veux vous transmettre à vous aussi! Vous dire qu’en matière de cuisine on peut s’adapter et que le manque d’ingrédients ne doit mas vous bloquer! J’ai reçu plusieurs messages sur le fait qu’il y avait pénurie de farine. Il n’y a pas de problèmes et que des solutions! Pas de farine ce n’est pas grave, on s’adapte avec les placards! L’avantage de la cuisine végétale, c’est que le placard comporte toujours des céréales ou assimilées: des flocons d’avoine, du sarrasin, du riz, des graines d’épeautre, du quinoa...un coup de blender et hop nous voilà avec de quoi œuvrer pour le goûter! Des biscuits façon granola ça vous dit? NB: vous pouvez varier les ingrédients (amandes, noisettes, flocons d'avoine ou sarrasin, muesli...)


    30 min

    Facile


  • 9

    Mug cake du confiné

    Après le survival brownie et le cookie de survie, voici le mug-cake du confiné! Un jour je devrais peut-être expliqué à mes potentiels petits-enfants, pourquoi toutes ces recettes s’appellent ainsi?! Leur raconter comment je faisais cuire un gâteau dans une tasse pour leurs parents. Qu’il était cuit à la vapeur et qu’ils s’en délectaient les fesses posées sur les marches du jardin! Que c’était la sortie quotidienne « confinement » pendant la pandémie 2020 pour prendre l’air; (et attraper quelques rayons de soleil pour la vit D...je serais vieille mais toujours diet!) Et qu’ils partageaient avec les chats, compagnons fidèles au moment du goûter. Voici donc cette recette hyper simple et express qui nous rend bien service en cette période. On se sert d'une cuillère pour mesurer, du mug pour tout verser et puis on fait cuire à la vapeur (les plus extrêmes peuvent choisir le micro-onde mais à la maison nous évitons) Ah oui! Si vous êtes en rupture de levure chimique: Remplacez tout simplement par une pincée de bicarbonate et une goutte de jus de citron ou de vinaigre de cidre pour l'activer. C'est le principe de la levure chimique: elle est composée d'une base et d'un acide et les deux réunis sous l'action de la chaleur donnent du gonflant. Et oubliez le sel de la recette car le bicarbonate a déjà cette saveur salée. Evidemment le mug cake du confiné n'utilise ni oeuf, ni lait, ni beurre...juste des ingrédients de base sortis du placard. Il s'agit de la version nature mais vous pouvez la "chocolater" en y ajoutant 2 cuillères a soupe de cacao maigre.


    20 min

    Facile


  • 4

    Babka, brioche de Pâques chocolat/orange

    Babka, c'est ainsi que l'on surnomme les mamies en Pologne (baba) et c'est aussi comme cela que l'on appelle cette brioche torsadée qu'elles élaborent pour les fêtes de Pâques. Dans la version originale, elle est recouverte d'une garniture de sucre et de cannelle. Son heure de gloire est arrivée via les Etats-unis et plus précisément par New-York qui l'a popularisée. De là, elle s'est retrouvée déclinée sous différentes formes et différentes garnitures, celle au chocolat étant la plus plébiscitée. C'est bien évidemment dans cette déclinaison que je choisis de la présenter. Pâques 2020 sera peut-être confiné, mais il sera gourmand et festif! C'est typiquement le genre de recettes que j'affectionne pour sa facilité de réalisation mais dont le rendu en jette. On roule, on coupe et on tresse les boudins marbrés pour un effet wahouu! Tellement photogénique, qu'elle circule non stop sur les réseaux, et en plus elle est délicieuse. Ce qui est étonnant c'est qu'on la voit souvent proposée avec des oeufs et du lait alors que dans la tradition juive dont elle est issue, elle est végétale (version parvé)! Elaborée à base d'huile et de jus d'orange. Ma version fait donc honneur à cela (ma gourmandise aussi) et c'est une recette végétale avec les ingrédients du placard que vous pourrez donc reproduire pour vous régaler que vous soyez seul ou en famille.


    0 min

    Facile


  • 3

    Velouté d’asperges blanches

    Cette recette a été totalement improvisée, comme je le fais bien souvent. J'accommode mes restes pour créer un nouveau plat: un reste de pommes de terre, un reste d'asperges blanches, mon lait d'amande grillées maison...quelques ingrédients de base de mes placards et je verse le tout dans le blender. C'est ça qui intéressant avec la cuisine végétale, c'est créatif! Et bien plus simple qu'il n'y parait. Si j'ai un conseil à vous donner, dans le quotidien faites simple. Et puis petit à petit en pratiquant et en découvrant de nouveaux ingrédients vous évoluerez dans vos préparations. De fait, je n'ai pas véritablement mesurer mes ingrédients, je fonctionne souvent à l'oeil (question de pratique). Ce qui n'est pas simple pour retranscrire les recettes... Mais je vous donne un ordre d'idées pour que vous puissiez tenter ce velouté très simple et très bon. En ce moment c'est la saison des asperges donc autant profiter des fraîches mais en dehors vous pouvez aussi utiliser des asperges en bocaux. Qui dit restes, dit que mes asperges étaient déjà cuites (à la vapeur) ainsi que mes pommes de terre (rôties au four) Et pour le reste je vous explique ci dessous:


    10 min

    Facile


Mes derniers articles